Pour faire face au défi de la lutte contre le changement climatique et avec l’objectif de réduire ses consommations énergétiques – Voir infos sur les enjeux, la commune s’est portée volontaire pour réaliser un bilan carbone.
Effectué dans le cadre du contrat d’objectif territorial signé entre l’ADEME et le Pays Vallée de la Sarthe, il concernait 12 collectivités. Le travail de collecte de données réalisé en 2010 a été effectué sur les chiffres 2009.

Résultats du bilan pour Etival.
En 2009, la commune a émis 663 tonnes en équivalent CO2 (teqCO2), soit environ 311 kilogrammes équivalent COpar habitant. 68% de ce volume provient des immobilisations (dont 75% provenant de la voirie et 21% des bâtiments), 20% des consommations d’énergie, 7% des achats, 2% du fret et 3% des déplacements.

Sur la part des immobilisations déjà existantes, la commune n’a plus de marge de manœuvre pour améliorer la situation. Par contre, il importe de garder en mémoire l’impact conséquent dans le bilan de la voirie et des bâtiments pour en tenir compte dans les projets d’urbanisation.
Plusieurs actions ont déjà été mises en place, comme la suppression de l’utilisation des engrais, la réalisation d’un diagnostic éclairage public, la programmation d’un audit énergétique des bâtiments communaux les plus énergivores, une politique d’urbanisation durable … La facture énergétique annuelle des logements du Champ de la Croix devrait par exemple s’élever à 50€ par an seulement.
Lors du conseil municipal du 16 février 2011, après en avoir délibéré et à l’unanimité, l’équipe municipale s’est engagée à poursuivre l’action suite au Bilan Carbone.
« Penser global, agir local », citation de René Dubos, agronome biologiste et environnementaliste reflète bien la manière d’agir du conseil municipal. Par les actions menées à l’échelle du territoire de la commune, les élus montrent leur souci de préserver la planète, dans une perspective d’intérêt général.
Le climat de demain : C’est agir aujourd’hui et chacun à son niveau !   Nous encourageons par exemple les Etivalois à limiter leurs déplacements courts en voiture en centre bourg et à se déplacer le plus régulièrement possible à pied ou à vélo.