Le 19 avril 2013, le Conseil municipal organisait une réunion publique pour présenter la réforme des rythmes scolaires et les projets « nouvelle bibliothèque » et « agrandissement de la cantine scolaire ». Face à un bel auditoire, Emmanuel Franco, maire d’Etival et Géraldine Crochard, adjointe aux affaires scolaires, ont rappelé qu’un groupe de travail constitué avec les parents d’élèves, les instituteurs, le personnel communal, les associations et des représentantes des assistantes maternelles a planché sur la mise en œuvre de cette réforme. Il a été décidé une mise en place à la rentrée 2013. La demi-journée supplémentaire est fixée le mercredi, au regard des avis des instituteurs et des parents d’élèves. Pour des raisons budgétaires, Il n’y aura pas de services de cantine le mercredi midi mais l’accueil périscolaire, le matin et le midi, sera effectif ce jour-là.  Romuald Nardeux, animateur communal, a précisé la nature des activités éducatives qui seront mises en place les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 16h à 16h45 pour les deux écoles. Les nouvelles activités éducatives seront payantes pour les familles, le tarif sera fonction des coefficients familiaux. Il restera modeste : entre 5 et 10 € à l’année. L’équipe municipale se préoccupe d’ores et déjà du recrutement des personnels pour assurer ces activités.  Document présenté en séance.

Deuxième volet de cette réunion publique, les projets. E. Franco a d’abord présenté le projet de nouvelle bibliothèque. Elle sera accolée à la cantine et au préau de l’école. Le projet prévoit une salle de consultation pour les adultes et pour les enfants, un atelier conte en retrait, un local archives, un bureau, un espace sanitaires et un coin détente. Il a été choisi de créer une entrée donnant sur la rue et sur le parking. La tour du sas d’entrée caractérisera le bâtiment et marquera un point de ralliement vers cette bibliothèque résolument tournée vers le plus grand nombre d’Etivalois. Le plan d’extension de la cantine scolaire a été ensuite présenté. C’est le fruit d’un travail de concertation avec les parents d’élèves, les agents communaux et des directeurs des deux écoles. Une réflexion sur la mise en place d’un self-service a été faite. Vu le manque de place, il a été décidé de ne pas retenir cette proposition. Le projet consiste en l’extension du réfectoire, avec la suppression de la petite cuisine prévue pour les locations. La cantine ne sera plus louée. Il est également prévu de créer des vestiaires personnels, un bureau pour le travail administratif, une infirmerie, un bloc sanitaire accessible depuis la cantine et depuis la cour de l’école élémentaire. Un patio avec une rampe d’accès aux normes d’accessibilité est prévu au niveau de l’entrée de la cantine, côté cour. L’aménagement intérieur permettra d’isoler les plus petits dans une salle. Cela permettra notamment de limiter les problèmes de bruit. Les problèmes acoustiques seront également traités via le mobilier et les aménagements du réfectoire. Document présenté en séance.

Réunion publique 19-04-13